BRUT : L'intelligence collective peut encore prendre le dessus

Une dictature et un premier ministre militaire qui applique l'état d'urgence écologique. C'est ce qu'imagine Raphaël de Andreis dans son roman "Air". Pourtant, selon lui, l'intelligence collective peut encore prendre le dessus. Voilà pourquoi.

Retrouvez la vidéo originale :

Sur Faceboook

Sur Twitter

Posts récents

Voir tout