"Paris de ma jeunesse", par Pierre Le-Tan

Arrivé ce matin par la poste, via la Fnac, "Paris de ma jeunesse", de Pierre Le-Tan. La préface de Modiano ressemble au texte de Le-Tan, ou l'inverse. Comme si c'était le Paris de Le-Tan que Modiano avait si souvent écrit. Manque la dédicace de Pierre, un mot de lui, écrit de sa main, avec un dessin, son esprit, si délicat... Ce livre de souvenirs évasifs, écrit comme un recueil de poèmes, semble avoir été envoyé d'outre-tombe par son auteur avec malice et poésie.